Ich spüre wie die Bullen das Haus

GYSIN, Brion

Ich spüre wie die Bullen das Haus, 1960 Texte sur trame au roller : la première phrase de "Naked Lunch" traduite en allemand
Encre et gouache
Signée, datée, monogrammée au recto en bas à droite
76 x 55 cm